Le Roi du Bois

 

DSC_0384

Selon la légende, au VIe siècle avant notre ère, la forêt de Mormal nait suite à une bataille entre Ursa Reine des Belges et Ursus, Roi de Trèves. Les chênes, dit la légende, y ont été plantés en souvenir des hommes morts au combat, et les hêtres, en l’honneur des femmes tuées. L’histoire raconte que Sylvius, le plus valeureux guerrier de la région perdit la vie dans le combat. Diane, déesse de la chasse et de la nature était éprise d’amour pour lui. Afin de le sauver d’une mort éternelle, elle lui jeta un sortilège pour le transformer en arbre le jour et en humain la nuit. Doué de conscience et de parole, il traversa les siècles et devint le plus vieux chêne de Mormal. Selon la légende il savait même se déplacer à travers le massif pour éviter d’être coupé. D’autres prétendent qu’il savait discuter avec des êtres fantastiques comme les sorcières et les gnomes. Ce récit extraordinaire est à l’origine du toponyme « Roi du Bois ».

 


 

DSC_0374

 

 

 

 

 

Inauguré en 2015 le « Roi du Bois » est une espèce de chêne appelée Quercus Robur ou chêne pédonculé. Facilement identifiable par ses branches tortueuses, il porte ses fruits, appelés glands, sur un long pédoncule, d’où son nom de chêne pédonculé. Pouvant atteindre 40 m de hauteur, il symbolise la force et la majesté. Son bois dur et très résistant est employé pour la fabrication d’escaliers ou de meubles mais également pour la construction navale. Ce chêne remarquable se dresse fièrement, en face d’une parcelle de régénération.

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0446
> Pour l’admirer : 
Empruntez la route forestière du Roi du Bois à partir de la D33, laissez sur votre gauche le chemin qui mène à l’ancien camping, passez l’intersection avec la route forestière du pinson et remontez sur 50 mètres. L’arbre se trouve sur la gauche.