Les missions

bandeau_copie-685a5 bandeau_copie-685a5  

La Communauté de Communes du Pays de Mormal a souhaité mettre en place un plan de gestion sur 5 années en cohérence avec les programmes des différents acteurs : Agence de l’Eau Artois Picardie, Fédération de Pêche, Parc Naturel Régional de l’Avesnois …afin d’atteindre le bon état écologique des cours d’eau de son territoire.


Le chemin hydraulique représente près de 150 km. Les cours d’eau et les milieux humides hébergent une biodiversité d’une grande richesse que nous devons préserver dans un objectif de développement durable.

photos-10d3e photos-10d3e  Les travaux d’entretien sont devenus couteux. Les riverains des cours d’eau ont donc tendance à solliciter des interventions pour des problèmes d’inondation et, dans une moindre mesure, pour la mise en valeur écologique d’un patrimoine naturel.


Faute d’entretien, les lits des rivières sont encombrés de détritus de toutes sortes et les berges sont envahies par la végétation ; le cours d’eau ne peut plus fonctionner normalement :

 

  • les fonctions biologiques de la rivière sont perturbées
  • le lit mineur n’est plus fonctionnel
  • les berges sont dégradées
  • la ripisylve [1] est très faible et ne joue plus sa fonction de filtre biochimique d’habitats, de réduction de la force de crue ou de régulateur thermique 
  • le lit majeur est parfois urbanisé, remblayé ou cultivé 
  • les capacités d’écoulement sont réduites notamment par la présence d’ouvrages transversaux augmentant l’envasement du lit de la rivière
     


La CCPM souhaite se doter des moyens nécessaires pour assurer l’animation et le suivi de l’entretien des rivières en créant une équipe d’agents d’entretien des rivières.

Cette équipe aura pour mission d’entretenir les cours d’eau pour permettre de maintenir en permanence le milieu dans un bon état écologique :

Tronçonnage des arbres gênants, enlèvement des embâcles qui obstruent l’écoulement de l’eau

flower-ac9b6 flower-ac9b6  

Lutte contre la prolifération des plantes invasives (renouée du japon, balsamine de l’Himalaya etc...)

japon-e4291 japon-e4291  

Ces actions sont étroitement liées et doivent être utilisées conjointement, un défaut d’entretien entraînant la dégradation des milieux. Cet entretien a donc un caractère préventif important.
 

Contact rivières :


Communauté de Communes du Pays de Mormal LANDRECIES
Gérard Genin – g.genin@cc-paysdemormal.fr – tél : 03 27 77 52 35

Notes
[1] *La forêt riveraine, rivulaire ou ripisylve est l’ensemble des formations boisées, buissonnantes et herbacées présentes sur les rives d’un cours d’eau, d’une rivière ou d’un fleuve, la notion de rive désignant le bord du lit mineur (ou encore lit ordinaire, hors crues) du cours d’eau non submergée à l’étiage.