L'histoire de la CADA

old-couple-1316755

La Communauté de Communes
du Pays de Mormal a décliné un
projet de territoire pour le
« bien vivre » sur son territoire :

Territoire attractif et créateur
mais aussi solidaire envers les
plus fragiles pour ne laisser
personne sur le chemin.

 

TAMPON_CADA_CCPM
A l’initiative de Denis LEFEBVRE, Vice-président chargé de l’action sociale,
elle s’est engagée dans une démarche proposée par l’Organisation Mondiale de
la Santé de « Ville amie des aînés » transposée sur notre territoire en « Communauté
Amie des Aînés » qui vise à permettre le mieux vivre ensemble, aujourd’hui et
demain, de nos seniors, c’est-à-dire les personnes de plus de 55 ans.


Dans ce cadre elle a élaboré un diagnostic de territoire recensant les services apportés aux aînés sur la Communauté de Communes du Pays de Mormal qui regroupe 53 communes.

67799165 67799165  

Elle s’est ensuite appuyée sur une démarche ascendante de démocratie participative ayant permis l’expression de différentes composantes
de la société sur les besoins des aînés :

  • 51 élus du territoire, maires, adjoints, conseillers municipaux, membres de CCAS, réunis à Poix-du-Nord et à Bavay les 8 et 9 mars 2016 ;
  • 141 aînés audités en juin et juillet 2016 par 20 bénévoles
    formés au préalable ;
  • 7 aidants rencontrés en septembre 2016 ;

57 représentants des fournisseurs de services issus du secteur public, privé et associatif réunis les 16, 23 et 30 septembre 2016.

Ces audits ont permis de constater que le Pays de Mormal est confronté à :

Un vieillissement de sa population

De forts besoins exprimés tant par les
élus que par les aînés, les aidants et les professionnels en services adaptés et en communication
Un isolement non choisi d’une partie de sa population âgée Un risque de dilution du lien social
Le diagnostic, la synthèse des audits ont permis d’élaborer un plan d’actions décrivant 36 actions, planifiées de 2017 à 2019, dans lequel la Communauté de Communes du Pays de Mormal affirme ses engagements en faveur des aînés de son territoire.

 

Pour permettre de répondre à un enjeu de
cohésion sociale autour des seniors,

le plan s’articule autour
des 6 engagements suivants :

  • Leur permettre de vivre « chez eux » le plus
    longtemps possible ;
  • Faciliter leurs déplacements ;
  • Leur offrir la possibilité d’une vie sociale épanouie ;
  • Préserver leur santé ;
  • Améliorer leur information ;
  • Favoriser les politiques « aînés » des autres
    acteurs du territoire.

 

La mise en œuvre du plan d’action issu de la Communauté amie des aînés
au service du bien vieillir ensemble sera développée dans les domaines d'action suivants :
  • Soutien au lien social et aux solidarités de proximité,
  • Valorisation des engagements et de l'expérience des Aînés,
  • Prévention des risques et promotion du « bien vivre » avec son âge,
  • Accès à une offre de services et de structures de qualité dans les champs social, culturel et/ou sanitaire,
  • Développement d’une offre en logements intermédiaires,
  • Soutien aux autres acteurs du territoire dans leur développement d’une politique en faveur des aînés.
Plan d’actions réalisé,
dernière version du
document de travail d’août 2017.
LAPE
DSC_0247

De nombreuses institutions, associations,
se sont engagées avec des moyens humains et
financiers à côté de la Communauté de Communes.
Elles ont confirmé leur intérêt à la mise en œuvre du
plan d’action issu de la Communauté amie des aînés
au service du bien vieillir ensemble en signant une
charte le samedi 1er avril 2017 à Poix du Nord.

Les signataires sont l’Agence Régionale de Santé des
Hauts de France, le Département du Nord, la CARSAT
Nord-Picardie, la Mutualité Sociale Agricole (MSA)
Nord-Pas-de-Calais, le Régime Social des Indépendants (RSI)
Nord-Pas-de-Calais, le CLIC du Plateau de Mormal / Centre
hospitalier du Quesnoy, le Centre Permanent d’Initiatives pour
l’Environnement (CPIE) Bocage de l’Avesnois, le Groupe
AG2R La Mondiale.

De nouvelles associations vont rejoindre le mouvement et
signeront à leur tour cette charte d’engagement moral pour
partager les valeurs de solidarité, de promotion et de
responsabilisation des personnes, en particulier par la
valorisation de l'expérience des aînés dans notre société.

La signature de la charte les conduit à adopter les principes
d'actions suivants :

  • La participation et la mobilisation de tous, population
    et acteurs locaux autour du diagnostic partagé et du plan d'action partenarial,

  • La mutualisation des ressources locales, bénévoles et professionnelles,

  • La territorialisation de l'action permettant de valoriser les spécificités locales.

DSC_0239
DSC_0227